Micro maraichage sur sol vivant avec Lou et Dorian

Durant trois ans, Lou et Dorian ont cultivé des légumes au sein de l’association des jardins vivants des Gaillards, en micro-maraîchage sur sol vivant, inspiré de la permaculture.

 » Cette expérience sur le terrain nous a permis de nous tester et de démontrer la viabilité de notre projet. Nous avons tellement appris sur la culture des légumes! Cela nous a aussi confirmé que nous souhaitons continuer cultiver des légumes. Et c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous nous sommes installés fin 2017 sur la prairie que nous avons acheté à Uzeste  »

Depuis, Lou et Dorian ont créé la ferme d’Ortalissa où ils continuent le maraichage, cultivent des fruitiers, élèvent un petit troupeau de moutons d’ouessant et quelques ruches. Pour en savoir plus : lafermedortalissa.fr

Retour sur ces trois premières années de culture sur 2000m2 de terrain à saint Symphorien, au coeur des landes girondines, la terre est sableuse… et surtout très pauvre! Très peu d’azote,  de phosphore et de potassium disponibles pour les plantes. Et pas de calcaire! Tous les éléments nutritifs sont lessivés aux premieres pluies car cette terre sableuse ne retient rien. En été, elle sèche comme une feuille morte. Par contre, en hiver, la nappe d’eau superficielle remonte jusqu’à la surface. Nous sommes dans un vieux marais, le bas de la houn… la fontaine en gascon! Comment cultiver un tel endroit?

Au milieu des jardins, se trouvent l’abri pour le matériel, la mare pour servir de refuge aux crapauds,  redoutables mangeurs de limaces, et la zone des jeunes plants. Autour,  les jardins couvrent 1800 mètres carré et sont divisées en quatre grandes zones :

  • les buttes permanentes de 1.20m de large, 40 cm de hauteur sur 10 mètres de long. Les côtés sont retenus par des palettes et le cœur des buttes est constitué de troncs d’arbres morts qui servent d’éponge à eau et minéraux. Les buttes accueillent les plants de courgettes, tomates cerises, quelques choux, blettes, salades, les aromatiques mais aussi les semis de haricots, pois et fèves.

100_1478

  • les planches permanentes de 75cm de large sur 10 mètres de long. Ces planches sont surélevées de quinze centimètres et sont réservées au semis directs délicats comme les carottes, radis, navets, betteraves et épinards

100_1472

  • les 4 serres de 3,5 m de large sur 10 mètres de long sont utiles pour les semis hâtifs et tardifs. En pleine saison elles accueillent les concombres, melons,  poivrons, aubergines et tomates qui sont protégées ainsi de la pluie, du mildiou et de l’oïdium.

100_1136

  • les grandes planches de 7,5 mètres de large et 10 mètres de long. On y cultive pour les pommes de terre et la milpa (association de courges, haricots secs et maïs)

Autour des jardins, des petites zones sont réservées à la culture de légumes pérennes: artichauts, chénopode bon henri, topinambour, épinards oseille et petits fruits.

Chacune des zones est cultivée de manière différente en fonction des besoins des plantes mais dans toutes ces zones un soin particulier est apporté au maintien de la vie du sol, source de fertilité.

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Audrey dit :

    Bravo les gaillards ! Vous assurez 🙂 Du bon travail, beaucoup de volonté, et maintenant un chouette site internet, je suis super fière de vous. J’espère que vous vous portez bien tous les trois. Audrey, votre fan.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s